Traduction Lachal/Français : 411 mots

Catégorie : Citation latine

La définition jointe est incomplète.
Cliquez sur le mot pour ouvrir une nouvelle page affichant plus d'informations et des exemples.

a

A posterioriCatégorie : Citation latine

Se déduit de l'expérience.

A PrioriCatégorie : Citation latine

A priori, locution latine, est un mot servant à désigner un raisonnement qui va de la cause à l'effet.

Ab imo pectoreCatégorie : Citation latine | Mot complexe

Du fond du cœur, sert souvent à désigner une extrême douleur.

Ab iratoCatégorie : Citation latine | Mot complexe

(Terme juridique) Cette expression latine désigne aujourd'hui l'acte réalisé de façon irréfléchie, sous l'effet de la colère ou de la folie.
Locution latine

Ad augusta per angustaCatégorie : Citation latine | Mot complexe

Proverbe latin : « à de grands résultats par des voies étroites », une façon de dire que la gloire n'arrive pas facilement.
C'est aussi le mot de passe des conjurés d'Hernani dans l'œuvre de Victor Hugo.

Ad hocCatégorie : Citation latine

Ad hoc est une locution latine qui signifie « qui va vers ce vers quoi il doit aller », c'est-à-dire formé dans un but précis.

Une personne ad hoc signifie donc que pour un individu donné ayant une connaissance accrue d'une matière, cet individu est parfaitement qualifié pour exécuter la tâche qui lui est confiée.

Ad libitumCatégorie : Citation latine

Locution latine qui exprime l'indifférence quant à une décision, liberté laissée à un musicien lorsqu'il exécute une œuvre.

Ad litteramCatégorie : Citation latine

À la lettre.

Ad PatresCatégorie : Citation latine

Du latin ad patres « chez les ancêtres » : désigne une personne décédée. Aller ad patres, c'est mourir…

Alea jacta estCatégorie : Citation latine

Alea jacta est, ou mieux Alea iacta est – le latin ignorant la lettre j, est une locution latine signifiant « le sort en est jeté ». Ces paroles furent prononcées par César, le 12 janvier 49 av. J.-C. lors du passage du Rubicon.
Sommé par le Sénat de lui remettre ses légions et de rentrer en Italie comme civil ordinaire, Jules César décida de braver l'autorité du Sénat romain et d'affronter Pompée.

Plutarque, Suétone et Appien dépeignent César réfléchissant longuement face à l'importance de son entreprise qui allait bouleverser la République. De plus, selon Suétone, César prit sa décision à la suite d'un signe miraculeux qui entraîna ses troupes à franchir le pont du Rubicon. Toujours selon ces trois historiens, il prononça alors la célèbre phrase « Alea iacta est », « le sort en est jeté ».

La rivière du Rubicon marquait la limite entre la Gaule cisalpine, province sous l'autorité du proconsul Jules César, et l'Italie. Un tel acte, contraire à la décision du Sénat, fut considéré comme un acte d'agression. Il déclencha, du même coup, la guerre civile.

b

Bis repetita placentCatégorie : Citation latine

« Les choses répétées plaisent ».
Aphorisme imaginé d'après un vers de l'Art poétique d'Horace (365), où le poète dit que telle œuvre ne plaira qu'une fois, tandis que telle autre répétée dix fois plaira toujours : « Hæc decies repetita placebit »).

d

Deus ex machinaCatégorie : Citation latine

Intervention d'un Dieu descendu de la scène au moyen d'une machine.
Dénouement plus heureux que vraisemblable d'une situation tragique. Dans les tragédies antiques, il arrivait fréquemment que la catastrophe se dénouait tout à coup, à la complète satisfaction des spectateurs, au moyen d'un dieu qu'une machine faisait subitement descendre du ciel sur le théâtre. Dans nos pièces modernes, le notaire qui apporte un héritage, l'oncle d'Amérique, revenant juste à temps pour tirer d'embarras son neveu ou sa nièce, voilà ce qui remplace le Deus ex machina.

e

E.g.Catégorie : Citation latine | Acronyme

Le terme e.g.est l'abréviation d'exempli gratia, expression latine équivalente du français « par exemple ». Elle est couramment utilisée en anglais mais ne se retrouve en français que dans le langage littéraire.

Errare humanum estCatégorie : Citation latine

« Il est de la nature de l'homme de se tromper » ou « Il est humain de se tromper »

La locution latine complète est la suivante :
Errare humanum est, perseverare diabolicum
= « Il est humain de se tromper, persévérer [dans l’erreur] est diabolique ».

Ex AbruptoCatégorie : Citation latine

Locution empruntée du latin, qu'on emploie quelquefois pour indiquer la rapidité et l'absence de préparation à un acte ou une action.

Ex CathedraCatégorie : Citation latine

"Du haut de la chaire".
Cette locution, par allusion sans doute à la chaire des prédicateurs et des professeurs qui parlent avec autorité en dominant leur auditoire, s'emploie le plus souvent par ironie, à propos de l'homme qui parle d'un ton dogmatique et tranchant, avec morgue et pédantisme : les demi-savants parlent toujours ex cathedra.

Ex NihiloCatégorie : Citation latine

Ex nihilo est une expression latine signifiant « à partir de rien ».

Ex VotoCatégorie : Citation latine

Un ex-voto est une offrande faite à Dieu en remerciement : statues, icônes… Par extension, le terme désigne également un objet ou inscription placé dans un lieu de culte, une église ou un lieu de pèlerinage en remerciement d'une grâce obtenue.

f

Fluctuat nec mergiturCatégorie : Citation latine

« Fluctuat nec mergitur » est une locution latine signifiant « Il est battu par les flots, mais ne sombre pas », qui sert de devise à la ville de Paris.
Construite dans une île dont la forme offre quelque ressemblance avec la coque d'un navire, la vieille Lutèce avait pris pour armes un vaisseau. À une époque beaucoup plus rapprochée de nous, une devise fut ajoutée à ces armes parlantes : « Fluctuat nec mergitur ». C'était une allusion aux nombreux orages qui avaient soulevé les flots contre les flancs du navire sans pouvoir le submerger.

h

Hic et nuncCatégorie : Citation latine

Ici et maintenant.
C'est-à-dire : immédiatement et sans délai.

i

i.e.Catégorie : Citation latine

« Id est » est une expression latine signifiant « c’est-à-dire ». Son abréviation est souvent employée : « i.e. », principalement pour des définitions ou des théorèmes mathématiques.

Cette locution latine (à l’instar de e.g.), disparue de la langue française auparavant est revenue dans l’usage français par anglicisme (les anglais utilisant i. e et e. g de façon courante).

In extensoCatégorie : Citation latine

L'expression « in extenso » est d'origine latine, elle a un sens équivalent à « dans son intégralité », par opposition à « par extrait». Ainsi lire un acte (contrat, testament ou jugement) « in extenso » c'est en faire la lecture du premier au dernier mot.

In FineCatégorie : Citation latine

Tout à fait au dernier moment.

m

Mirabile DictuCatégorie : Citation latine | Mot complexe | Rhétorique

« Chose étonnante à dire ! » : s'emploie ordinairement par antiphrase et dans le style plaisant, à propos d'une chose qui est au fond peu étonnante.
Mirabile visu (chose admirable à voir) se dit à peu près dans le même cas.

Mirabile VisuCatégorie : Citation latine | Mot complexe | Rhétorique

Ironiquement, chose admirable à voir.

Modus OperandiCatégorie : Citation latine | Mot complexe

Modus operandi (MO) est une phrase latine, traduite approximativement par « mode d'opération ». Le pluriel est modi operandi (« modes d'opération »). Cette expression est aussi utilisée dans le contexte policier pour décrire un mode de fonctionnement typique d'un criminel et ses façons d'agir.

Motu ProprioCatégorie : Citation latine | Mot complexe

De son propre mouvement.
C'est l'expression par laquelle on désigne, dans le droit canon, une résolution prise par le pape, de son propre mouvement, en dehors de toute influence étrangère.

Mutatis MutandisCatégorie : Citation latine | Mot complexe | Rhétorique

Mutatis mutandis est une locution latine, signifiant littéralement : « ce qui devait changer ayant été changé », et que l'on pourrait traduire de façon plus limpide par : « Une fois effectués les changements nécessaires », voire par « sans autre forme de procès ». Cette locution indique donc au lecteur que l'on va procéder à une analogie, à un rapprochement de deux situations similaires — desquelles on soustraira volontairement les dissemblances — « devant être changées » pour qu'un réel rapprochement puisse avoir lieu.

o

O tempora o moresCatégorie : Citation latine | Rhétorique

Ô temps ! Ô mœurs !
À propos de Catilina, Cicéron s'élève énergiquement contre la complicité morale de la société qui permettait d'oser les plus énormes attentats : « Dans quel siècle vivons-nous ! s'écrie l'orateur, o tempora ! o mores ! »

q

Q.E.D.Catégorie : Citation latine | Acronyme | Rhétorique

Les initiales de ces trois mots, Q.E.D. , Quod Erat Demonstrandum (ce qui était à démontrer) se trouvent dans un assez grand nombre de livres scientifiques anglophones.
L'auteur commence par énoncer une proposition, il la démontre et répète l'énoncé, en ajoutant : « ce qui était à démontrer ».
En français, on lui préfère souvent C.Q.F.D.

Qui scribit bis legitCatégorie : Citation latine

Celui qui écrit lit deux fois.
Benjamin Franklin a amélioré cette expression, que l'on retrouve maintenant souvent sur les forums du Net :
« Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends ».

Qui tacet consentire videturCatégorie : Citation latine | Mot complexe

Locution latine signifiant :
« qui se tait semble consentir » ou « qui ne dit mot consent ».

QuidCatégorie : Citation latine

Le mot quid signifie quoi en latin.

Quid noviCatégorie : Citation latine

Du latin, veut dire en français "quoi de neuf".

s

Stricto SensuCatégorie : Citation latine

Stricto sensu (ou sensu stricto) est une locution latine qui signifie au sens strict. Par opposition, lato sensu veut dire au sens large.

Sui GenerisCatégorie : Citation latine | Mot complexe

Sui generis est un terme latin de droit, signifiant « de son propre genre ». C'est un problème de taxinomie juridique. Cela qualifie une situation juridique dont la singularité prévient tout classement dans une catégorie déjà répertoriée et nécessite de créer des textes spécifiques.

Sustine et abstineCatégorie : Citation latine

« Souffre et abstiens-toi » ; telle était la maxime des stoïciens, tel était le but constant de leurs efforts : le silence des passions, un empire absolu de la raison sur toutes les affections charnelles, l'apathie en un mot, qui n'est pas une insensibilité stupide, mais une inviolabilité par laquelle l'homme est tout à fait hors de l'atteinte des impressions corporelles. Un stoïcien disait : « Ô goutte, tourmente-moi tant que tu voudras ; jamais tu ne me contraindras d'avouer que la douleur soit un mal ».

v

Vade mecumCatégorie : Citation latine | Mot complexe

Du latin vade mecum (« viens avec moi »), désigne un petit livre de voyage que l'on porte toujours sur soi pour se renseigner.

Vae victisCatégorie : Citation latine

« Væ victis » est une expression latine signifiant malheur aux vaincus, et prononcée par le chef gaulois Brennus qui avait vaincu Rome. De nos jours, cette expression s'emploie pour rappeler que le vaincu est à la merci du vainqueur, surtout pendant les négociations qui suivent le combat.
(Le lien joint à ce mot est particulièrement intéressant, et relate le contexte dans lequel cette locution fut crée. )

Verba volant scripta manentCatégorie : Citation latine

« Les paroles s'envolent, les écrits restent » : on retient mieux ce qui est écrit.
Les choses écrites restent fiables et fidèles.