Traduction Lachal/Français : 411 mots

La définition jointe est incomplète.
Cliquez sur le mot pour ouvrir une nouvelle page affichant plus d'informations et des exemples.

t

Taciturne

Qui parle peu, qui n'est pas d'humeur à parler.

Tartempion

Désigne une personne dont on ne révèle pas le vrai nom, par ignorance ou par intention humoristique.

TautologieCatégorie : Mot complexe

La tautologie (du grec tauto logos, le fait de redire la même chose) est une phrase ou un effet de style ainsi tourné que sa formulation ne peut être que vraie. La tautologie peut aussi s'apparenter au truisme ou à une lapalissade. En logique le mot tautologie désigne une proposition toujours vraie. On utilise aussi l'adjectif tautologique en mathématique pour désigner des structures qui émergent naturellement de la définition de certains objets.

TaxinomieCatégorie : Mot complexe

Désigne un arbre hiérarchique de catégorisation thématique. Science des lois de la classification.

Tehon

Verlan du mot "Honte". Se dit d'une chose déshonorante.

ThaumaturgeCatégorie : Mot complexe

Du Grec « celui qui fait des tours d'adresse » il devient, à l'époque chrétienne, « celui qui fait des miracles ».
Le thaumaturge est donc celui qui accomplit des miracles et des guérisons par le contact de ses mains. Il désigne aussi un magicien dans la littérature d'heroic fantasy.

ThuriféraireCatégorie : Mot complexe

Dans l'église catholique, personne chargée de l'encensoir. Par dérivation, désigne maintenant un vil flatteur.

TotoCatégorie : Néologisme Lachalien

Petit personnage anecdotique de l'école communale, trainant dans ses bagages des sacs de bille, des marshmallows et des connaissances mathématiques d'Insalien de premier cycle. Il introduit souvent un nouveau chapitre, ou une notion compliquée.

Translittération

La translittération est l'écriture d'un mot ou d'un texte écrit avec un système, dans un autre système d'écriture. La translittération vise à être sans perte, de sorte qu'il devrait idéalement toujours être possible, en connaissant les règles de translittération, de reconstituer le texte original à partir de la translittération. Les deux systèmes d'écriture devraient donc être équipotents : une translittération ne peut être ambiguë et devrait être bijective. Pour atteindre cet objectif, les systèmes de translittération définissent souvent des conventions complexes pour traiter les graphèmes de l'écriture d'origine qui n'ont pas de correspondance évidente dans l'écriture d'arrivée.

Tribulations

Aventures, mésaventures, épreuves.

TriskaidékaphobeCatégorie : Mot complexe

La triskaidékaphobie (du grec ancien τρεισκαίδεκα treiskaídeka, « treize » et φόϐος phóbos, « peur ») est la phobie du nombre treize. Elle est souvent considérée comme une superstition.

Elle est reliée au fait qu'il y avait treize personnes autour de la table du dernier repas de Jésus Christ, mais son origine remonte plus probablement au Moyen Âge.

La triskaidékaphobie a peut-être également affecté les Vikings, le dieu Loki étant le treizième dieu de leur mythologie. Ce fut repris plus tard par les chrétiens, désignant Satan comme le treizième ange.

On rencontre au Japon une phobie similaire concernant le nombre 4, dont une des lectures (shi) est une homonymie de la mort.

Le mot triskaidékaphobie est une composition étymologiquement correcte mais assez arbitraire : dans les pays anglophones, le mot est plutôt employé comme virelangue que pour réellement désigner la phobie.

Trivialité

Non important, à caractère banal. Désigne aussi quelque chose de vulgaire ou de grossier.

TurpitudeCatégorie : Mot complexe

Ignominie qui résulte de quelque action honteuse.